Allez plus loin en noir et blanc

Leica M10 Monochrom 40 millions de pixels

Une couverture
de nuages
sur Berlin

Julia Baier avec Leica M10 Monochrom

Tout est
ralenti,
gelé,
instable.

Seule la lumière, qui est aussi claire et oblique que jamais à cette époque de l'année. La tendre fièvre printanière se heurte à l'immobilité des choses. Il m'est difficile de faire une pause. J'ai encore le droit de me promener, alors je me mets en route et je regarde ma ville. Je reconnais beaucoup de choses, mais certaines sont étrangement différentes. À la radio, j'entends le terme " capacité de l'espace ", ce qui est ce dont nous avons besoin maintenant.

Faire face à l'entre-deux. Résilience, voilà qui pourrait être le mot de l'année. Nous sommes dans un état de suspense, et plus je parcours cette ville réduite, plus j'apprécie le silence, les voisins* qui hochent amicalement la tête aux fenêtres, le grand gazouillis des oiseaux, l'espace sur les trottoirs, les gens avec le temps. Mais ils sont aussi là : les rêveries, le sentiment d'être coupé du reste du monde, les chiffres mis à jour quotidiennement. Mon père fait partie du groupe à risque, je suis inquiète. Quand pourrai-je rendre visite à mes parents à nouveau ? Que pensez-vous que la distance et la méfiance vont nous faire ? Où allons-nous ?

Il y a une couverture nuageuse au-dessus de Berlin et peut-être au-dessus du monde, mais heureusement, elle ne m'est pas encore tombée sur la tête. J'essaie de la maintenir droite et de la laisser aller, dans cet état de flottement inhabituel.

La haute résolution
du M10 Monochrom
est fascinante.

Je suis impatiente de voir les premières photos en grand format.

Lire l'interview détaillée de Julia Baier

Allez plus loin en noir et blanc.

Leica M10 Monochrom

Haut