The Rebirth
of the World
Deserves Witnesses

Lynn Johnson

J’apprécie la réalité et l’équilibre dans un cadre.

J’ai pris cette photo en 2018 pour National Geographic, dans la salle d’opération de la clinique de Cleveland, dans l’Ohio. On m’a autorisée à rester pendant toute la durée de l’opération, soit 36 heures. Ça m’a laissé beaucoup de temps pour observer. C’est mon éditeur du National Geographic, Kurt Mutchler, qui a choisi cette photo parmi toutes celles que j’ai prises ce jour-là. Elle capture le moment exact où l’équipe a transféré le visage du donneur au receveur – une jeune femme qui avait détruit son visage en essayant de se suicider avec un fusil. À cet instant précis, il n’y avait pas un bruit dans la salle d’opération. Quant à moi, j’étais absolument fascinée.

The Rebirth of the World Deserves Witnesses

Choisissez la compassion et le respect envers ce qui se trouve de l’autre côté de l’appareil photo ainsi qu’envers vous-même.
Lynn Johnson

Je viens de Pittsburgh, en Pennsylvanie aux États-Unis. Toute jeune, je suis tombée amoureuse du travail de Dorothea Lange, une photographe documentaire. Dès lors, son style a inspiré mon travail.

EXTRA CONTENT 1
EXTRA CONTENT 2
EXTRA CONTENT 3
EXTRA CONTENT 4
EXTRA CONTENT 5
EXTRA CONTENT 6
EXTRA CONTENT 7
EXTRA CONTENT 8
EXTRA CONTENT 9
EXTRA CONTENT 10
EXTRA CONTENT 11

Je crois à l’appréciation et au respect du moment, au fait d’être présente et de créer une relation avec les personnes que je photographie. Ma priorité est de les respecter, tout comme je respecte les histoires que nous racontons ensemble, elles et moi. Je suis profondément touchée par les photos qui capturent un moment de connexion entre des êtres humains. Même après 40 ans à faire des photos et à parcourir le monde, je crois encore au pouvoir de l’image – pour informer, motiver, et changer radicalement des vies et la société.

Je crois au pouvoir de l’image.

Cela fait 40 ans que j’utilise des appareils photo Leica, depuis mes débuts en tant que photographe pour des journaux. J’utilise actuellement un M10-P et je l’adore pour sa maniabilité, son viseur et la précision de son objectif. Je participe également au Leica Women’s Summit. Celui-ci rassemble une communauté de visionnaires dont l’engagement envers l’art photographique définit le visage actuel de l’industrie.

Haut